Sur la voie de l'abolition
Je m'appelle Étienne Monturet, je suis marchand dans une compagnie négrière. Un jour, je reçus une lettre de mon armateur:

«Mon ami Étienne, je t'informe que le navire de ton frère n'est pas arrivé à Saint-Domingue. Si tu veux partir à sa recherche, un navire t'attend au port de Bordeaux. J'espère qu'il n'est rien arrivé à ton frère. A bientôt.»

Je décidais de me rendre à Bordeaux pour demander plus d'informations à un ami de mon frère nommé Jean-Jacques.

 

Cliquez sur lecture pour lancer la bande son

 

 

 

 

 

page suivante