LES ATELIERS


Chacune des saynètes suivantes a été jouée après avoir collecté et construit des arguments à partir de la consultation des archives.
Durant quelques séances, les élèves étaient répartis entre abolitionnistes ou négociants et par groupes thématiques sur le classeur collaboratif One Note; leurs missions étaient de repérer dans une liste d'archives limitées les arguments en faveur du point de vue qu'ils devaient défendre puis de compléter un tableau d'objections et de contre-arguments : autrement dit, d'élaborer à l'avance des arguments pour anticiper ce que pourrait rétorquer l'adversaire.
La création de saynètes a ensuite consisté à reprendre certains de ces tableaux pour construire un dialogue et un scénario avant de le jouer.

Atelier 1:
Quand notre intérêt de consommateur heurte nos valeurs


Atelier 2:
Peut-on vendre n’importe quoi à n’importe quel prix?


Atelier 3:
Au café, peut-on consommer des boissons sans savoir qui nous sert?


Atelier 4:
Aux courses, quand l’appât domine les valeurs humaines.

Atelier 5:
En promenade, jusqu’où tolérer l’humiliation?


Atelier 6:
Au café devant un chocolat,
quand l’immortalité devient une condition sociale.


Atelier 7:
À la plantation, peut-on sacrifier de la main d’oeuvre corvéable à merci?


Atelier 8:
Sur les plantations, quand la révolte gronde